Faculté de Théologie

Approche de mobilisation  de travail  pour la promotion socio- économique et spirituelle

Contexte et justification de la formation

L’université Eben- Ezer de Minembwe UEMI en sigle, institution universitaire  créée dans le contexte de développer Minembwe en particulier  par leurs lauréats de première force et en suite contribuer à la politique du  développement  national, régional et pourquoi pas  international.  C’est dans cette philosophie que  l’université Eben-Ezer de Minembwe  a initié  les stratégies sensibilisatrices  afin d’atteindre les objectifs ultimes  du contexte de sa création.

C’est  ainsi que  nous avons  épuisé   certaines théories de Théologie du travail, élaborée  à Washington aux États-Unis d'Amérique par Bakke  Graduate  University,  parmi tant d’autres   outils pratiques de  levée  de dormance   du noyau du travail des  communautés locales, les  organisations / association de développement  et les particuliers  afin de  créer et motiver l’esprit d’entreprenariat  pour leur bien être socio-économique.

Cependant,  nos cibles sont en premier lieu nos étudiants qui suivent le cours de Théologie du travail avec  deux crédits de théories et 1 crédit des  travaux pratiques et la formation  aux différentes couches sociales entre autres  les  leaders religieux  et leurs adeptes, les associations locales du développement, les leadeurs  communautaires et autres faiseurs d’opinions locaux, les entrepreneurs indépendants, les  responsables des écoles, etc…. afin d’éveiller  l’esprit d’entreprenariat, et  si chacun des bénéficiaires de la formation  prenait conscience de l'importance du travail dans la lutte contre la pauvreté, le développement  de chaque ménage, association et/ou confession religieuse et enfin de tout le pays se réaliserait sans heurt. 

Ainsi donc, cette approche sensibilisatrice est bien circonscrite  dans le temps et dans l’espace.

  • Dans le temps : l’approche théologie du travail comme outil de mobilisation de se racheter dans la misère économique est bien introduite en 2009  et à présent.   Les résultants et témoignages   alarment   et sensibilisent   par le bien être  socio-économiques  des meilleurs assimilateurs de la formation de Théologie du travail. voir les témoignages dans La quatrième partie.
  • Dans l’espace : les circonscriptions de la formation en Théologie du travail sont la République Démocratique du Congo(RDC) et la République du Burundi.

Enfin de compte,  ce travail présente  le curriculum  des activités   faites,  la méthodologie et les résultants en témoignages et activités des bénéficiaires de la formation. 

Objectifs

Les objectifs de la formation et/ou cours de Théologie du travail sont :

  • Appliquer les principes de la théologie de travail dans la vie courante;
  • Partager cet enseignement dans les milieux publics et privés;
  • Comprendre que le travail est une directive divine et un acte

d’adoration à Dieu et il n’est  pas seulement un moyen de survie ;

  • Promouvoir le respect à tous les travailleurs en particulier ceux des «moindre» emplois;
  • Montrer comment la paresse réduit une personne à un état de non-valeur et sans avenir ; et
  • Montrer comment le travail n’est pas une punition, fardeau, malédiction ou l'esclavage, c’est plutôt la satisfaction de l’homme à l’image de Dieu.

Méthodologique

Un travail scientifique  doit nécessairement  avoir une méthodologie  afin  de cadrer  et moyen d’assimiler les théories  y’relatives  pour la réussite des objectifs assignés.

Pour ce faire, la formation de théologie du travail  implique  l’usage de plusieurs  techniques et méthodes  pour  une approche participative  en pleine formation  et des impacts positifs après la formation.  Deux choses pour l’enseignement et/ou formation en Théologie du travail :

  • Techniques: Nous avons récolté les données  en inventoriant les documents bibliques et autres  intéressants notre  formation, des focus groups discussions sont organisés  pendant la formation et un questionnaire  guidant les travaux pratiques  à la fin de la formation et /ou cours est prévu pour l’évaluation de l’assimilation de la formation.  
  • Méthodes: la méthode systémique est utilisée en  décrivant

les réalités  bibliques en rapport avec le travail avec des exemples pratiques  et autres théories illustratives de la culture et méthodologie des affaires.

Contraintes

Pendant la période de la formation, nous nous sommes heurtés aux multiples contraintes  entre autres les routes  à très mauvais états  et d’autres milieux sont  sans aucune voie routière surtout en R.D.Congo. Et, quelques   fois   l’insécurité due aux groupes armés et autres   auteurs  des traubles.

Enfin,  des contraintes financières et matérielles ont été également des obstacles  afin  de faire plusieurs formations pour atteindre  des résultants envisagés.

 CONCLUSION

La formation de théologie du travail  est une meilleure approche  de mobilisation pour travailler et  de prise de conscience de chacun dans sa contribution à son propre développement. 1095 personnes  sont formées au Burundi, dont 703 hommes et 392 femmes soit respectivement 64% et 36%. En RDCongo, 1075 personnes sont formées dont 732 hommes,  soit 68% et 343 femmes, soit 32% .